Les 3 C du changement

Qui s’est déjà retrouvé(e) à se regarder dans un miroir en ne reconnaissant plus cette personne en face ?

Qui s’est déjà retrouvé(e) en couple, dans un repas de famille ou bien avec des collègues de travail,  dans des études ou une formation, dans une soirée et s’est surpris à s’entendre dire mentalement “Mais qu’est-ce que je fous là ?” ?

Qui n’a jamais rêvé de réformer sa vie ? De se débarrasser de sa coquille ?

De vivre enfin en alignement parfait avec ses aspirations les plus profondes, ses valeurs ?

C’est arrivé à tout le monde au moins une fois dans sa vie n’est-ce pas ?

En clair nous avons tous à un moment ou l’autre besoin de changement, et pour cela voici à mon sens les 3 clés fondamentales pour le réaliser.

Clarté

La première étape est d’être au clair avec soi-même. Ce n’est pas le moment de se mentir ou de faire des compromis. Il faut savoir concrètement, précisément et en profondeur ce qui nous convient et ce qui nous convient pas. Vers quoi nous nous sentons appelé ? Qu’est ce qui résonne en nous ? Quels sont ces vies qui nous attirent ?

Il est assez facile d’identifier cela : rien ne sert d’aller voir des voyants ou des marabous. Prenez tout simplement une feuille en papier, dressez deux colonnes: “ce que je ne veux plus” et “ce que je veux”. Pourquoi dans cet ordre ? Car quand on est dans le brouillard, on a souvent tendance à ruminer et mettre notre focus sur tout ce qui ne va pas. C’est donc le plus facile à noter en premier. De ce qu’on ne veut plus découle ce que l’on veut vraiment.

Cohérence

La deuxième étape est d’agir avec cohérence vis-à-vis de nos valeurs, de ce qui est le plus important pour nous. Il n’y a rien de pire et de plus destructeur que de savoir que quelque chose est fondamental à nos yeux et d’agir en sens contraire. C’est une vraie déchirure, nous avons l’impression littéralement de nous saboter de l’intérieur. Demandez  à un végétarien d’aller travailler dans les abattoirs, il n’y aura pas longtemps à attendre pour qu’il sente en lui une énorme tension qui mène parfois au désoeuvrement le plus total.

Combien d’entre nous sont dans des jobs qui ne leur conviennent pas ? Se forcent à dire des choses qui ne leur conviennent pas ? En clair, sont dans une vie qui ne leur convient pas ?

Vivre en permanence avec ce sentiment de se mentir à soi-même, et quelque part de se trahir, est la porte ouverte aux dépressions en tous genres et une dégringolade en flèche de l’estime que nous nous portons à nous même. La suite logique est que les frustrations s’accumulent, la colère grandit soit contre soi-même, auquel cas on se laisse aller et on se débrouille pour adopter une stratégie d’auto destruction (boulimie, prise de poids, anorexie, alcool, drogue, honte, complexes, dénigrement de soi etc..), soit contre le monde extérieur et là se défoule sur le premier venu (membre de la famille, ami, collègue de travail etc…) le rendant responsable de notre malheur. Dans tous les cas c’est le chemin le plus court vers l’enfer, la discorde, le chaos. Mais si dans l’histoire nous avions tout simplement manqué de…

Courage

Imaginons nous déjà vivre la vie dont nous avons toujours rêvé… c’est plutôt sympa non ? Qu’est ce qui nous freine la plupart du temps à la réaliser ?

Il y a d’une part nos croyances limitantes et d’autre part notre manque de courage.

Pour palier à ce manque de courage, on se raconte des histoires qui nous rassurent ou bien on adopte des théories et des stratégies du moindre effort, celles qui nous arrangent bien comme par exemple “il suffit de l’imaginer pour que ça se réalise” ou “la loi universelle d’attraction fera tout le travail pour moi”…

J’ai longtemps imaginé très fort gagner au loto… on connait la suite…

Tout ça pour dire qu’il y a beaucoup de mensonges qui sont véhiculés à propos de la pensée positive et du développement personnel. On nous vend la plupart du temps que c’est facile, qu’il n’y a qu’à visualiser très fort et tout vous tombera tout rôti dans le bec. C’est totalement faux! Essayez de vous mettre devant un tas de briques et de mortier, visualisez très fort votre maison et on en rediscute!

“Parler ne fait pas cuire le riz”

Proverbe populaire chinois

Parler peut sans doute nous donner des idées pour améliorer notre façon de le cuisiner mais au final les choses doivent se manifester dans la matière et pour cela il faut des efforts dans la matière.

Donc OUI la pensée positive nous met dans les meilleurs dispositions d’esprit pour réaliser ce qui nous tient à coeur, OUI elle permet grâce à la loi d’attraction d’attirer des évènement de même fréquence, OUI elle libère notre plein potentiel, nos ressources les plus constructives, je suis 100 % pour la pensée positive, mais NON il ne suffit pas que de penser, il faut également passer à l’action.

Vous rêvez de devenir un brillant musicien, il va falloir faire des gammes. Vous rêvez de devenir un brillant astronaute, il va falloir commencer à faire des mathématiques. Vous rêvez de devenir un excellent boulanger, il va falloir faire et refaire des pâtes et des cuissons jusqu’à ce que vos pains soient exceptionnels.

La pensée positive aussi belle, noble et indispensable soit elle ne nous dispense pas de l’action. Et passer à l’action demande du courage.

Le courage de réformer notre vie, nos habitudes confortables mais destructrices, de dire stop à une situation qu’on ne supporte plus, de construire pas à pas une nouvelle vie avec patience et persévérance…

On est tellement bon pour se trouver des excuses, se mentir et s’accommoder d’une vie qui ne nous convient pas! Pas vrai ? On a l’impression que c’est plus confortable sur le moment mais en réalité cela se révèle être un véritable enfer sur le moyen et long terme.

Le courage dans l’action est donc le pont qui permet de passer du plan virtuel au plan de la matière.

Conclusion

Pour finir je dirais que décider de changer pour une vie qui nous tient à coeur n’est certainement pas aussi facile que ce que beaucoup semblent prétendre mais c’est à mon sens le seul chemin vers notre épanouissement et notre Accomplissement.

Au plaisir de vous lire

Rémy ORSINI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *